Astuces

  • Top 5

    Rencontrons-nous!

    Lors de formations en médiation scientifique, la première motivation est parfois de rencontrer, de communiquer avec des pairs.

  • Flamboyante galaxie

    Ensemble, visons le ciel

    Avoir comme porte d’entrée l’émerveillement, le questionnement en observant un ciel étoilé, c’est une possibilité extraordinaire offerte pour communiquer les sciences.

  • Les sciences en vidéo, est-ce différent?

    Durée, public, écriture : voici quelques conseils, et des questions à se poser, pour produire sa capsule vidéo de vulgarisation scientifique.

  • Le piège de l’histoire à succès

    En vulgarisation des sciences, l'une des meilleures manières d'expliquer une notion, c'est sans doute de raconter une histoire. Mais attention à certains pièges, comme le biais du survivant!

  • Comment les sciences sont-elles communiquées au Mexique?

    Avec plus de 3 millions d’étudiants, près de 3 000 institutions d’enseignement supérieur et un nombre croissant de chercheurs et chercheuses, le Mexique, pays observateur de la francophonie, est un des pays chefs de file d’Amérique latine en matière de recherche. Retrouvez les témoignages de celles et ceux qui pratiquent la communication scientifique.

  • L’intérêt des questions idiotes

    Le public de non-spécialistes peut émettre des remarques, objections ou critiques digne d'intérêt. Le vulgarisateur scientifique doit savoir comment y répondre, même quand elles prennent la forme de questions idiotes.

  • Vous communiquez les sciences ? Bravo ! Mais à qui parlez-vous ?

    Ça y est ! Vous avez décidé de vous lancer. Il faut informer le public des plus récentes avancées scientifiques, déboulonner les mythes, sensibiliser les gens ! Mais à qui vous adressez-vous ? Y avez-vous pensé ? Pour toucher les gens et avoir un impact, il faut savoir rejoindre son public. Et pour cela, il faut bien le cibler !