Finale de Ma thèse en 180 secondes

Hombeline Dumas

Photo prise lors de la finale canadienne de 2017 du concours Ma thèse en 180 secondes au Jardin botanique d'Espace pour la vie.

Les 5 RaccourSci de la vulgarisation scientifique orale

  1. Parler en souriant

    Que l’on soit derrière un micro à la radio ou en conférence devant un auditoire, parler en souriant gardera l’attention du public. Faites le test de parler en souriant puis sans sourire, et entendez la différence!

  2. Chronométrer la présentation

    S’entraîner plusieurs fois à l’oral avant le grand jour permet de contrôler la durée de la présentation. Si vous écrivez votre texte avec la police Times New Roman, taille 16, interligne 1,5, sachez qu’une page équivaut en moyenne à une minute.

  3. Écrire son texte, mais attention!

    Écrire son texte permet de ne rien oublier et de se concentrer sur la manière de le dire. Il est conseillé d’utiliser un langage courant et oral, même si c’est moins intuitif à l’écrit. En vous relisant à voix haute, demandez-vous si vous parleriez de cette façon à l’oral.

  4. Éviter la monotonie de la voix et utiliser des verbes d’action

    Une conférence ou un discours réussi garde le public intéressé jusqu’à la fin. Parlez de manière rythmée. Pensez aux mots sur lesquels vous aimeriez mettre l’accent. Parlez à la voix active avec des verbes d’action, ce qui créera un lien avec votre auditoire.

  5. Ajouter une pointe d’humour

    L’humour marque souvent les esprits. Il faut éviter cependant que la blague ou l’allusion puisse être mal perçue. Il est important de s’adapter au public! Pour éviter tout malaise, il vaut sans doute mieux user d’un humour inclusif.