Réflexe lumineux

Réflexe lumineux

Yann Develle Université du Québec à Trois-Rivières

Collée contre la paroi d’un tube à essai, on distingue l’extrémité de la moelle épinière d’une souris. Un arc lumineux, produit par une technique photographique appelé light painting, vient compléter cette représentation artistique du réflexe rotulien. C’est le fameux réflexe qui fait automatiquement lever la jambe lorsqu’on frappe le tendon situé sous la rotule. Ce stimulus, illustré par la ligne rose, est modulé au niveau de la moelle épinière, puis il est réacheminé en sens contraire par un motoneurone, ligne devenue violette, ce qui provoque la réaction musculaire. Les chercheurs étudient ce circuit nerveux en vue d’améliorer la récupération motrice des personnes victimes d’une lésion de la moelle épinière. (Longueur de la moelle épinière : environ 1,2 cm - Photographie produite en déplaçant un point lumineux pendant la prise d’une photographie à longue ouverture)

Le « storytelling » présenté par Rabih ElKhodr

La mise en récit ou « storytelling », vous connaissez ? Découvrez cette méthode de communication, que vous pouvez appliquer à vos recherches scientifiques, dans une vidéo de 3 minutes présentée par Rabih ElKhodr, formateur de prise de parole en public au Liban. Quels sont les éléments clés pour partager une bonne histoire? Rendez votre présentation mémorable en appliquant le principe des trois « C ».

Publication